Wiki Orwell1984compassion

Attention : vous n’êtes pas connecté(e). Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre propre nom d’utilisateur(rice) et vous aurez d’autres avantages.

La modification peut être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous pour voir si c’est bien ce que vous voulez faire, puis publier ces changements pour finaliser l’annulation de cette modification.

Version actuelle Votre texte
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
'''Le ministère de l'amour'''
 
'''Le ministère de l'amour'''
   
Miniamour en Novlangue, se chargeait de veiller au respect de la loi et de l'ordre. C'était comme ça qu'était expliqué le fonctionnement de celui la. Mais en réalité c'est la où se déroulait la torture et la "rééducation" de ceux qui étaient considérés comme trop dangereux pour le partie. Ou bien ceux qui persistait à vouloir se rappeler ou à se souvenir du passé ou bien à vouloir résister pour détruire le partie. C'était d'après Winston "le seul réellement effrayant" explique-t-il, il n'avait aucune fenêtre, il était entouré "d'un labyrinthe de barbelés enchevêtrés, de portes d'acier, de nids de mitrailleuse dissimulés" se qui montre l'accès complétement impossible et son aspect inquiétant. De plus pour accentuer le côté effrayant de celui ci il est expliqué que "même les rues qui menaient aux barrières extérieures étaient parcourues par des gardes en uniforme noirs à face de gorille, armés de matraques articulées." Les gardes sont comparés dans une métaphore à des gorilles, ce qui les rend effrayant, imposant et surtout inhumain.
+
Miniamour en Novlangue, se chargeait de veiller au respect de la loi et de l'ordre. C'était comme ça qu'était expliqué le fonctionnement de celui la. Mais en réalité c'est la où se déroulait la torture et la "rééducation" de ceux qui étaient considérés comme trop dangereux pour le partie. Ou bien ceux qui persistait à vouloir ce rappeler ou à se souvenir du passé ou bien à vouloir résister pour détruire le partie. C'était d'après Winston "le seul réellement effrayant" explique-t-il, il n'avait aucun fenêtres,il était entouré "d'un labyrinthe de barbelés enchevêtrés, de portes d'acier, de nids de mitrailleuse dissimulés" se qui montre l'accès complétement impossible et son aspect inquiétant. De plus pour accentuer le côté effrayant de celui ci il est expliqué que "même les rues qui menaient aux barrières extérieures étaient parcourues par des gardes en uniforme noirs à face de gorille, armés de matraques articulées." Les gardes sont comparés dans une métaphore à des gorilles, ce qui les rend effrayant, imposant et surtout inhumain.
   
 
'''le ministère de l'abondance'''
 
'''le ministère de l'abondance'''

Veuillez noter que toutes les contributions à Wiki Orwell1984compassion sont considérées comme publiées sous les termes de la licence CC-BY-SA.

Annuler Aide pour la modification (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)